Posts Tagged ‘Paris’

Un nouveau guide des meilleurs restaurants japonais

dimanche, mai 25th, 2008
Itadakimasu ! Un guide des meilleurs restaurants japonais

Itadakimasu ! Patrick Duval, rédacteur en chef du magazine français Wasabi signe un guide papier des meilleurs restaurants japonais Paris-France-Europe.

Alors que la gastronomie japonaise connaît en France et en Europe un boom sans précédent, il n’existait jusqu’ici aucun ouvrage permettant de distinguer les restaurants d’inspiration réellement nippone de ceux qui n’en sont qu’une pâle imitation. Ainsi, à Paris, sur plus de 1000 restaurants, une centaine d’établissements ont été sélectionnés pour leur qualité, leur créativité ou leur authenticité. Ils sont classés par catégories de cuisine et font l’objet d’un commentaire précis et d’une notation. 

Outre Paris et la Province, 13 capitales européennes sont passées sous la loupe: Amsterdam, Berlin, Bruxelles, Genève, Londres, Luxembourg, Madrid, Moscou, Prague, Rome, Stockholm, Oslo et Vienne.
Un guide qui veut aller au-delà des seuls sushis et yakitoris et présenter la cuisine japonaise dans toute sa diversité.

176 pages. Format poche : 105 X 180 mm. 15 euros. En vente sur wasabi.fr

 Mon avis: Cet ouvrage, le premier du genre a le mérite de guider les amateurs ayant envie de choisir leurs restaurants selon leurs typicité et spécialités. Il a l’avantage de vous simplifier la question du choix, surtout lorsque vous êtes amenés à voyager beaucoup. Il m’est arrivé plus d’une fois d’aller dans une capitale européenne et de chercher un bon japonais sans la moindre information de qualité. On trouve de tout sur Internet. Je me suis retrouvé à Amsterdam à chercher un restaurant dont l’immeuble qui l’abritait venait d’être vendu … On peut lui reprocher le choix réducteur des restaurants cités; erreur de jeunesse à mettre sur le compte d’un nombre limité de visites en terre étrangère. Pour Bruxelles, seuls 5 restaurants sont mis à l’honneur: le Samouraï, le Tagawa, Yamayu Santatsu, Hama Shin et … Oki. Le plus surprennant est de remettre à Oki une note de 3 feuilles (4 étant le maximum) soit la même note que le Tagawa. Oki séduit lors de sa première visite mais lasse très vite aux visites suivantes. Et les puristes pourront rajouter d’autres commentaires. Les informations relatées sont justes mais parfois incompletes; elles ne livrent pas tous les secrets des établissements choisis.

Un guide sympa et juste assez illustré pour vous mettre l’eau à la bouche dont j’attends les éditions futures. A recommander aux amateurs ne voulant pas perdre leur temps en n’allant visiter que des valeurs sures.